Log In

Suivi quotidien : les podomètres et autres trackers d'activité





Un dispositif de suivi de l'activité (appelé aussi tracker d'activité) est un instrument généralement porté à la taille qui mesure le nombre de pas effectués, la durée, la fréquence et l'intensité de l'activité physique (cette mesure est obtenue en calculant l'accélération et la décélération du corps). Alors que les accéléromètres unidimensionnels mesurent le mouvement dans le plan vertical, les accéléromètres triaxiaux mesurent sur les plans horizontal, médio-latérale et vertical.

 


Les valeurs recueillies sont enregistrées et ensuite téléchargées sur un ordinateur pour l'analyse et l'interprétation. Les principaux avantages des trackers d’activité sont qu'ils sont petits, légers et généralement non encombrant. En outre, les données d'activité physique peuvent être enregistrées sur des périodes de temps prolongées, allant de quelques jours à plusieurs semaines.

 

D'un point de vue économique, le recours à un podomètre peut être entravé par son coût, ainsi que par les frais d'abonnement (gratuit avec certains produits) nécessaires à l'analyse des données enregistrées.

 

Les trackers d’activité montrent également des limites spécifiques dans certaines situations. Par exemple, le podomètre unidimensionnel ne permet pas de mesurer des activités telles que le cyclisme ou l'haltérophilie. En outre, les accéléromètres unidimensionnels et triaxiaux sont incapables de détecter les mouvements du haut du corps (par exemple, lors d’entrainement en résistance du haut du corps), une augmentation de la dépense énergétique résultant d’un transport de charge (par exemple un sac à dos) ou des altérations de la dépense énergétique due aux changements de type de surface (par exemple, la marche en montée ou la marche dans la neige). De plus, les équations utilisées pour estimer les dépenses énergétiques du mouvement enregistré par les traqueurs d'activité sont basées sur les données recueillies en laboratoire; en conséquence, ces équations ne peuvent pas toujours fournir une estimation valable de la dépense d'énergie pour les activités exercées dans des situations réelles.

 

D'autre part, les podomètres sont sensibles aux accélérations verticales du corps (un pas est comptabilisé lorsque ces accélérations verticales dépassent une valeur seuil). Ces instruments sont de petite taille, léger et peu encombrant ce qui permet de les porter lors de toutes les activités quotidiennes. Rajoutons qu'ils ont généralement un bon rapport qualité / prix et, avec les instructions appropriées, sont faciles à utiliser. Les podomètres offrent également l'avantage de fournir une rétroaction immédiate à l'utilisateur.
 

 

Paradoxalement, bien qu'il n'y ait pas une foule de preuves scientifiques à l'appui de leur efficacité, les pédomètres ont connu un regain de popularité comme instrument de motivation et de suivi de l'activité physique dans la dernière décennie. De nombreuses directives actuelles recommandent de faire 10.000 pas par jour (voir notre article sur le sujet). Pourtant, depuis quelques années, on ne savait pas si le fait de faire 10.000 pas par jour était associée à des améliorations significatives en matière de santé. Un examen relativement récent sur cette question a indiqué que l'utilisation d'un podomètre est associée à une augmentation significative de l'activité physique (Bravata et al., 2007). En outre, il a été constaté que l'utilisation d'un podomètre était liée à une diminution de l'indice de masse corporelle et de pression artérielle. Néanmoins, il a été noté dans cette étude que l’on ne sait pas si les changements positifs sur la santé restent vrais sur du long terme.

 

Il existe un certain nombre de limitations à l'usage de podomètres, notamment pour l'évaluation de la dépense énergétique, étant donné que les podomètres "premier prix" n'ont pas la capacité de déterminer la durée, l'intensité et le type d'activité physique. En outre, de nombreux podomètres peuvent ne pas être assez sensibles pour détecter les pas effectués chez certaines populations (notamment les plus âgés et les personnes obèses). Pour ces raisons, il a été suggéré que les podomètres ne soient pas utilisés pour quantifier la dépense énergétique de l'exercice.

 

Cependant, malgré ces limites, le podomètre est encore un dispositif peu coûteux et pratique pour déterminer les niveaux d'activité et pour quantifier les changements d'activité physique au fil du temps par le suivi et l'enregistrement des variations dans le nombre de pas effectué chaque jour.

 

La liste des podomètres et trackers d’activité disponibles dans le commerce est longue et il peut être difficile de savoir quels sont ceux qui méritent d'être recommandé. En général, la plupart des podomètres sont précis pour évaluer les pas, moins pour évaluer la distance et encore moins précis pour évaluer la dépense énergétique. Les trackers d’activité offrent un large éventail de fonctionnalités, dont certaines peuvent être plus ou moins utiles en fonction de l’usage que vous en faites.

 

Le banc d’essai comparafit.com propose des examens détaillés d'un certain nombre de podomètres et trackers d’activité. Alors que certains clients peuvent préférer un podomètre simple et peu coûteux, d'autres préfèrent les données plus détaillées fournies par les produits comme le Withings Pulse le Fitbit Charge ou le Huawei Band 3.


Par Steeve Kerou



ADS
ADS