En ce moment 
Comparatifs

Faire du sport rend plus intelligent


Bien que la rentrée des classes soit déjà passée, il n’est pas trop tard pour solliciter votre cerveau. Stimulez votre cerveau, sans crayons ni ardoise mais en brulant des calories. L'exercice physique vous rend plus intelligent. Voici comment ...

 

Le monde peut être votre salle de classe, mais les salles de sport peuvent être votre cours de recréation. De nombreuses études ont démontré le lien scientifique entre la condition physique et l’intelligence. L'une des dernières montre que 30 minutes d'exercice pour les adultes et 20 minutes pour les enfants augmentent immédiatement la fonction cognitive de 5 à 10%. La vitesse de traitement cérébral augmente en moyenne de 16 millisecondes. Plus rapide et plus intelligent !

 

Une compilation d'études a été examinée et publiée dans la Revue Educational Psychology (Juin 2008). L'article examine les effets de l'exercice sur l'intelligence, la cognition, et la réussite scolaire chez les enfants. Elle comprend également des études réalisées sur des animaux, qui ont montré un lien entre l'activité physique et le développement neurologique.
Les chercheurs ont conclu que l'exercice peut être "une méthode simple, mais efficace, pour renforcer le développement cognitif des enfants."

 
 
Les effets à court et long terme
 
treadmills, pic

Les effets sont à la fois instantanée et à long terme. Après l'activité, les études montrent une augmentation de la capacité d'attention et de réussite lors de tests. Les pratiquants traitent l’information de meilleure manière et plus rapidement.
Une étude est particulièrement intéressante. Les participants portaient un casque avec des capteurs pour surveiller l'activité cérébrale avant et après un exercice sur tapis roulant.

 

Les tests cognitifs informatisés ont montré des résultats post-exercice étonnants. Trente minutes d’exercice conduisent à être «10% plus intelligent», comme en témoignent les résultats des tests et l’augmentation de l'activité cérébrale. Ces effets restent visible pendant environ trois heures après une séance d'entraînement.

 

Des études montrent que les effets à long terme peuvent réduire l'incidence de la maladie d'Alzheimer et la démence chez les populations actives physiquement. Du crédit est également accordé à la capacité de l'exercice physique à augmenter la taille du lobe frontal du cerveau. Les bienfaits au niveau du lobe frontal permettent de lutter directement contre le déclin lié à l'âge souvent accéléré dans avec ces maladies. La condition physique aide également à la formation de connexions puissantes dans le cerveau.

 
 
Des bienfaits à tout âge
 

Il n’est pas nécessaire de faire l’équivalent d’un marathon chaque semaine pour obtenir des résultats concrets. L’activité telle que celle fournie par une séance de tapis roulant modérée suffit. Des études ont été réalisées selon des méthodes d’exercices différentes. Les séances d'aérobic semblent donner les résultats les plus probants.
Une étude a utilisé l'IRM pour prouver que l’exercice aérobie augmente la matière grise et blanche dans le cerveau chez les personnes âgées. De plus, les étudiants physiquement actifs ont obtenu de meilleurs résultats aux tests cognitifs.
Une autre étude publiée dans la revue Médecine & Science in Sports & Exercise (Janvier 2008) a examiné la relation entre la condition physique chez les adolescents et leur performance sur le test de Stroop (un test psychologique qui consiste à motrer l'effet d'interférence couleur mot). Les adolescents ayant des niveaux de condition physique « élevés » ont mieux réussi le test que ceux qui n’étaient pas aussi en forme.

 

Bien que l'haltérophilie développe de manière incontestable la musculature, son effet sur la le développement du cerveau est négligeable. Le Yoga, enraciné dans la relation corps-esprit, permet d'augmenter l'intelligence grâce à des techniques de respiration. Dans des situations stressantes, des respirations courtes, peu profondes diminuent l’apport d'oxygène au cerveau. Cela affaiblit les compétences de la mémoire, ce qui peut vous porter préjudice lors d’un examen par exemple. Le yoga est actuellement à l'étude en tant qu'agent améliorant la mémoire.

 
 
Inné ou Conditionné
 

De nombreux résultats sont associés au lobe frontal du cerveau, celui qui contrôle les fonctions d’exécution du cerveau. Ils étudient la façon dont le cerveau traite vite et bien l'information. Encore une fois, le QI et l' « intelligence apprise » sont également plus élevé chez ceux en bonne condition physique.

 

Une étude publiée dans the National Academy of Sciences a trouvé une corrélation directe entre le QI et le niveau de condition physique. Une base de données contenant des informations sur 1,2 millions de jeunes hommes suédois enrôlés dans l'armée a été utilisée pour évaluer les liens entre la condition physique et l'intelligence. Un lien indéniable entre la condition physique et le QI a été découvert: plus le premier est élevé, plus ce dernier est élevé. Les tests axés sur la pensée logique et la compréhension verbale ont amenés des résultats particulièrement prononcés.

 

L'étude a également déterminé qu’un haut niveau de condition physique à 18 ans augmente les chances de réaliser des objectifs éducatifs et professionnels supérieurs à la moyenne tout au long de la vie.

 

Étonnamment, l'intelligence a toujours été considérée comme une caractéristique héréditaire. Maintenant, la recherche a prouvé que des facteurs extérieurs, tels que l'activité physique peuvent augmenter le QI. Les résultats ont montré une augmentation modeste, mais « statistiquement significative», entre ceux qui exercent le plus et ceux qui progresse le plus. Une séance d'entraînement qui implique des groupes musculaires importants du corps augmente la production de neurones, les cellules qui traitent et transmettent les informations. Cette augmentation contribue au bon fonctionnement du cerveau, y compris lors de l'apprentissage de nouveaux savoirs.

 
 
C'est du grec ancien
 
Ancient Greek boxer.

La philosophie d’un « esprit sain dans un corps sain » n'est pas nouvelle. Replongeons-nous dans la Grèce antique, où la force physique était, en soi, aussi importante que l'apprentissage. La technologie moderne permet tout simplement de prouver scientifiquement cette connexion.

 

Aujourd'hui, nous pouvons constater qu’en entrainant des sujets en aérobie pendant 3 mois, le cerveau humain crée de nouvelles cellules nerveuses. Une étude du cerveau a également montré que des cellules nerveuses plus denses, forment des nappes interconnectées à la suite d'exercices vigoureux. Cela rend le fonctionnement du cerveau plus rapide et plus efficacement. Avec un nombre croissant de connaissances et de découvertes, il est prouvé  qu’un corps fort et actif peut créer un esprit fort et actif.

 

Les progrès de la biochimie et des outils de scanner du cerveau permettent aux chercheurs de décrypter l'activité complexe des connexions cérébrales. Le processus commence dans les muscles. La contraction musculaire relâche des éléments chimiques, parmi lesquels les protéines qui traversent la barrière hémato-encéphalique. Dans le cerveau, ces protéines déclenchent la production de plusieurs enzymes chimiques, dont une (appelée BDNF), combustible le plus impliqué dans la pensée supérieure. Plus le BDNF est libéré, plus les capacités cognitives augmentent.

 

La prochaine fois que vous «sentez de la douleur » sachez que vous développez votre cerveau aussi ! Einstein avait sans doute un excellent IMC...

 
 
Par Steeve Kerou
PUBLICITÉ
Guides d'achats
PUBLICITÉ
Tests Boosters